vendredi 8 mai 2015

Quand un commando de résistants faisait sauter l'immeuble de la Milice !

Dans la nuit du 17 au 18 août 1944 un commando de trois hommes dynamitait l'immeuble où la Milice pratiquait ses interrogatoires, on sait dans quelles conditions, et ce en plein centre ville de Valence. 
La Milice était installée dans les locaux de l'école du Palais, en face du Palais de justice,


aujourd'hui, il s'agit de l'école Pergaud et il est facile d'identifier le bâtiment reconstruit :


Le "commando Pons", dirigé par Paul Bernard, chef de dépôt à Portes et membre des Corps Francs,  accompagné de Pierre Roche et Georges Rollier, a choisi un moment où il n'y a plus de prisonniers à l'intérieur du bâtiment. Ils pénètrent dans la ville avant le couvre-feu et préparent leur matériel, 18 kg de plastic, avant d'installer les pains dans le soupirail. Ils parviennent à quitter les lieux, non sans avoir risqué un tir de mitrailleuse, et se réfugient au sud de la ville avant de regagner Crest. Grâce à un retardateur à l'acide, une heure et demi plus tard, l'explosion retentit et fait quatre morts et dix-sept blessés parmi les miliciens.

Aucun commentaire: