dimanche 18 septembre 2016

Les méfaits de la pyrale du buis


Montoison, le beau bâtiment qui abrite les associations. Avec dans le jardin de beaux buis...sauf qu'ils ont reçu la visite des chenilles de la pyrale du buis et qu'ils sont dans cet état là :



J'en ai parlé sur mon autre blog ICI et ICI .
Lors de la balade de jeudi nous avons pu constater que les buis sauvages de la Drôme, tout comme ceux de l'Ardèche, ont été la cible de ce papillon et sont réduits à un état squelettique.  

2 commentaires:

Tilia a dit…

Hélas, trois fois hélas !
Ça va faire au moins trois ans que je vois passer de telles photos accompagnant des articles sur les méfaits de ces sales bestioles, comme celui d'Arlette à la suite duquel tu peux lire mon commentaire.

Il semblerait que le public concerné ne soit pas suffisamment informé de la conduite à suivre, à savoir : exterminer toutes les chenilles dès leur apparition !

Françoise Dumon a dit…

Il se pourrait que l'on doive aussi exterminer le papillon, avant qu'il se reproduise...