mercredi 15 novembre 2017

Le prieuré du Val des Nymphes en 1971



Photographie de 1971,  le lieu est alors encore "sauvage" et la chapelle en ruine.
Situé en contrebas de la Garde Adhémar, près d'une source, le lieu doit son nom à un autel votif lié à un culte gallo-romain. La chapelle du XIIe faisait partie d'un prieuré dépendant de l'Abbaye de Tournus. 
Pour voir son état actuel :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Prieur%C3%A9_du_Val_des_Nymphes

NB: Il y est indiqué que la restauration date de 1991. A voir les photos, si je trouve intéressant que le prieuré ait été sauvé de la ruine, je regrette un peu le côté plus sauvage du lieu, qui ajoutait à l'aspect "mystérieux".

2 commentaires:

brigitte celerier a dit…

belle mise en valeur, respectueuse

Françoise Dumon a dit…

Merci Brigitte, j'en étais à mes balbutiements de photographe.